• Je suis tellement bien à tes côtés,

    De toi je ne pourrais plus me passer,

    Après toutes ces épreuves traversées,

    Je crois vivre un rêve éveillé.

     

    Je suis parfois difficile à suivre,

    Peut-être trop habituée à survivre,

    Avec toi je réapprends à vivre,

    Tout n’est pas écrit dans les livres.

     

    Je suis loin, je suis proche,

    Ma confiance parfois se décroche,

    Toujours la peur d’une énième anicroche,

    Mais mon amour pour toi est dur comme la roche.

     

    Je te devine à travers tes mots,

    Je te ressens dans tes silences sans écho,

    Furtif passage dans l’espace-temps de tes maux,

    Nos deux âmes ne font qu’une, un duo en solo.

     

    Célibataire à deux, que j’aime cette formule,

    Sur notre fil on se sent moins funambule,

    Au fil du temps se construit notre bulle,

    Et qu’importe ce qu’en pensent les incrédules.

     

    Ascenseur émotionnel, ainsi est le vrai amour,

    Un voyage dans notre moi profond, nuit et jour,

    Une découverte de nous, sans détours,

    Une envie secrète que ça dure pour toujours.

     

    © Little Shadow


    5 commentaires
  • Il est 17h30, la nuit tombe,

    Le blues de Noël me plombe,

    Dans le silence qui emplit mon espace,

    J’allume une cigarette, lasse.

     

    Des émotions silencieuses me serrent,

    Je voudrais résister à leur présence éphémère,

    Les brefs sourires laissent place à la mélancolie,

    Je lève les yeux vers le ciel gris.

     

    La magie des fêtes devient supplice,

    J’attends le prochain solstice,

    Mon âme pleure des larmes jamais écoulées,

    Des cicatrices maladroitement suturées.

     

    Les volutes nicotiniques s’envolent,

    Dans l’immensité infinie du dieu Éole,

    Dernier rougeoiement, dernières cendres,

    Je m’en retourne à mes silencieux méandres.

     

    © Little Shadow


    4 commentaires
  • Je me pose pour prendre ma plume,

    Pour retirer en toi cette enclume,

    Que j'enfonce parfois dans ton cœur,

    Par cette distance en apesanteur.

     

    Besoin irrémédiable d'un vide en solitaire,

    Ma vie est un rythme de cycles éphémères,

    Barrières ouvertes, barrières fermées,

    Des échappées belles dans un coeur criblé.

     

    Malgré cela, je ne t'oublie pas, jamais,

    Tu es là, ancrée en moi, sur moi encrée,

    Âme d'enfant, âme d'adulte, âmes sensibles,

    Avec toi s'ouvre un monde des possibles.

     

    Heureuse d'avoir dans ma vie je suis,

    Triste que tu subisses les aléas de ma vie,

    Noires ne doivent pas être tes idées,

    Ta foi en notre amour devrait les chasser.

     

    Unique est le déroulement de notre relation,

    Un amour caché, dans sa bulle de discrétion,

    Un amour au-delà de toutes règles établies,

    N'oublie jamais que notre amour est infini.

     

    © Little Shadow


    votre commentaire
  • Je ne peux pas vivre sans toi,

    Chaque jour un peu plus mon cœur bat,

    S'emplit de toi, de notre amour,

    Vers lequel je veux faire un éternel détour.

     

    Tu es dans mes pensées vagabondes,

    Où tout plein de rêves abondent,

    Attendant patiemment de se réaliser,

    Afin que nous soyons encore plus comblées.

     

    Je t'aime à travers chaque mot de ce poème,

    Je t'aime sans aucun dilemme,

    Romantisme, passion, intensité,

    Un bel horizon qui, devant nous, naît.

     

    ©Little Shadow


    2 commentaires
  • Qveen Herby est une rappeuse américaine que j'apprécie particulièrement, de par son univers, son style, ses paroles. "Sleepwalker" est une chanson engagée où Qveen Herby met en avant ses craintes concernant l'addiction aux drogues, le racisme, la glorification de la mort dans le pays, l'industrie. Elle déplore l'ignorance des gens et leur manque d'intérêt face à ces problèmes de société.

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires