• Tristesse au rivage

    Tristesse au rivage

    Et les silences tombent,

    Comme la tranquillité dans une tornade,

    Mon âme torturée est une bombe,

    Implosion en cascade.

     

    Je sens mon coeur qui trépigne,

    Lever de rideau sur la scène,

    Pourquoi es-tu venue me faire un signe ?

    Je sens l'énergie se précipiter dans mes veines.

     

    Je suis là, au bord du rivage,

    Je me sens si seule,

    Avec un millier de visages,

    Sur la facticité des sentiments je dégueule.

     

    J'entends tes murmures m'appeler,

    Tu prononces mon nom, incertaine,

    Comment aurais-je pu te sauver,

    Quand je ne peux me sauver moi-même ?

     

    Prends ma main, sauve-moi,

    Explique... libère-moi,

    Que les eaux tumultueuses s'apaisent,

    Et laissent place aux rayons de braise.

     

    © Little Shadow

    (tout sur l'image : ICI)

    « "Chandelier" de Sia (en version piano)Help »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 22 Juin à 12:08

    superbe poesie pour accompagner la creation d'Eymele

    2
    Vendredi 23 Juin à 11:57

    Il ne faut pas se fier aux apparences! On peut sembler être une "dame de fer" et éprouver une multitude de sentiments et d'émotions.

    Ce que tu exprimes là est terriblement beau et triste. J'espère que cette "âme torturée" va finir par trouver un peu d'apaisement.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :