• Murmures de rêve

    Vis la vie ma belle,

    J’ai envie de revoir ta nature rebelle,

    J’ai envie de revoir cette étincelle,

    Ce p’tit quelque chose qui fait de toi mon éternelle.

     

    C’est toi qui me dis ça,

    Du fin fond de ton au-delà ?

    Tu ne t’es pas privée de nous quitter,

    D’ailleurs avec ou sans regrets ?

     

    Le passé c’est le passé,

    Et je t’ai demandé une dernière faveur,

    Seulement elle n’est pas en voie de se réaliser,

    Car tu as puni ton cœur.

     

    J’me souviens de tes dernières lignes,

    C’est vrai que j’en suis indigne,

    Je me suis laissé sombrer,

    Sans avoir vraiment l’envie de me relever.

     

    Diamond Eyes, où es-tu ?

    Dans quel monde t’es-tu perdue ?

    Littleshadow n’est qu’une couverture

    Qui rafistole les points de suture.

     

    Diamond Eyes est loin, très loin,

    Mes yeux ne brillent plus, tu vois bien,

    J’ai besoin d’une nouvelle flamme,

    Pour faire renaître mon âme.

     

    Cette flamme tu l’as toujours eu,

    Ne crois pas qu’elle ait disparu,

    Si tu entends mes murmures,

    C’est que, moins épais, deviennent tes murs.

    Je serais toujours près de toi,

    Alors s’il te plaît, réchauffe-moi,

    Pour qu’en ton cœur je puisse demeurer,

    Avec un sentiment de sérénité.

     

    Souvenirs, tout ce qu’il me reste,

    Mais c’est ça le best ;

    J’te promets de faire des efforts,

    Et de conjurer le mauvais sort.

    J’veux que tu sois fière de moi,

    Et te rendre heureuse aussi là-bas ;

    Je vais te réchauffer,

    Pour que tu goûtes enfin la paix.

    Je ne t’oublierai jamais,

    Faut que c’te page, j’arrive à la tourner,

    Et puis, si j’peine à avancer,

    Je saurais toujours où te trouver.

     

    Little Shadow

    « Début du réveil ?Diamond Eyes (1) »

  • Commentaires

    1
    Mardi 4 Novembre 2014 à 19:03

    C'est comme si petit à petit tu te réveillais, comme si petit à petit tu acceptais d'être en vie, comme si, petit à petit, au lieu d'être un fardeau, elle devenait le miracle duquel tu renaîtrais...

    2
    Mercredi 5 Novembre 2014 à 06:26

    Un volcan en pré-irruption.

    La vie bouillonne, la lave destructrice peut faire place à la construction d'un monde meilleur : le votre 

    Qu’étendez-vous pour pou naître enfin ? que quelqu'un décide à votre place ?

    3
    Mercredi 5 Novembre 2014 à 08:12

    Merci Maéli, oui c'est un peu ça. Il est toujours temps, l'heure tourne... Je dois revenir active et non passive. Tu n'y es pas pour rien toujours est-il...

    Loupzen --> Il fut un temps où, sans doute, j'attendais je ne sais quoi, que quelque chose me tombe du ciel. Aujourd'hui, il y a comme une sorte de métamorphose, une prise de conscience, des mots qui m'ont giflé fortement. J'avais besoin de ça. Sur le coup, ça fait mal, mais ensuite ça fait du bien. Merci en tous cas :)

    4
    Mardi 27 Janvier 2015 à 23:32

    Hey :) Après ton passage sur mon blog, je (re)visite le tient, où du moins, celui-ci. Et je suis tombé sur ceci... A vrais dire, je ne comprends pas tout, mais c'est peut-être ça qui fait que j'apprécie plutôt bien ^^ Continue

    5
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 06:48

    Merci beaucoup Valou, ça me fait plaisir de te lire :) et de savoir que tu apprécies^^.

    Ah c'est une histoire compliqué, enfin si on peut appeler ça une histoire... Même moi parfois je m'y perds, peut-être encore trop affectée par le passé et surtout cette page-là.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :