• A un ange lointain

    Comment pourrais-je voler ?

    Tes ailes ne sont pas miennes,

    Garde précieusement les tiennes

    Pour parcourir ton ciel étoilé.

     

    Mon coffre-fort de sentiments est lié au tien,

    Par les coups du sort de nos destins.

    Comme le soleil à la lune, tu descendras,

    Tu viendras nous entourer de tes bras.

     

    Çà et là des plis de fleurs fanées,

    Auxquelles tu redonneras beauté,

    Je t'offrirai alors des sourires,

    Avec toi le monde tu me feras parcourir.

     

    Sur des hauteurs inexplorées,

    Nous serons en train de veiller,

    Jusqu'à ce que le sommeil l'emporte,

    Et que des rêves il nous ouvre la porte.

     

    LittleShadow

    « La Ferme aux CrocodilesSouffrir en silence »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 7 Mai 2015 à 21:08

    Cela faisait un petit temps que je n'avais pas lu un de tes poèmes, et je profite de t'écrire ce com' pour t' avouer que ça m'avait manqué. Tes mots ont toujours un sens plaisant à lire. Continues ^^

    2
    Jeudi 7 Mai 2015 à 21:15

    Merci beaucoup, ça me touche, vraiment. Je suis un peu moins prolifique qu'un certain temps, mais je ne compte pas m'arrêter :)

    3
    Jeudi 7 Mai 2015 à 22:19

    Il y a pas de quoi c'est normal ^^' Prolifique..?? Hm, va falloir que j'investisse dans un dictionnaire...... ._. ' Oui et heureusement :) 
    Bonne soirée^^

    4
    Vendredi 8 Mai 2015 à 18:29

    Un poème lumineux :)

    5
    littleshadow
    Vendredi 8 Mai 2015 à 19:11
    Merci Maéli :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :