• Hors série d'automne

    Hors série d'automneHors série d'automne

    Les Amis de Thalie viennent de sortir un hors série d'automne, où l'un de mes textes a été publié :)

    Peut-être que certains le connaissent déjà, car présent sur le site auparavant. En tous cas, c'est toujours un plaisir que de se retrouver aux côtés d'auteurs pleins de talent.

    Voici le texte en question (pour qu'il soit plus lisible) :

     

    La Vérité

     

    Soirée d'hiver. Les flocons virevoltent dans les cieux gris. Ces cristaux parfaits semblent flotter en apesanteur, attendant le bon moment pour tomber. Beauté éphémère.

    Les quais sont bondés. Les passants, emmitouflés, semblent indifférents à tout. Leurs visages ne respirent pas le bonheur, mais plutôt une lassitude. Cette routine quotidienne, les mêmes trajets, les mêmes gestes. En bruit de fond, ce brouhaha incessant de voitures, coups de klaxon, pots d'échappement qui fument. Malgré toute cette agitation, elle se sentait seule. Esseulée dans un coin, elle contemplait les reflets des lumières dans l'eau. Déchue de ses rêves, cet ange était devenu mortel. Ce sentiment d'immortalité n'est-il pas présent dans les cœurs ? Nous vivons dans une utopie, dans une cage dorée qui s'écaille au fil du temps. Nos rêves nous aident à vivre, mais ne dressent-ils pas un voile qui nous empêche de voir le vrai visage de la Nature Humaine ? De la Vérité ?

    Vérité. Amie ou ennemie ? Réalité ou mensonge ? Tout le monde veut la voir, mais qui l'a vraiment vu ? Peut-être ceux qui se lèvent la nuit encore emplis de leurs cauchemars ; ou ceux qui veulent la noyer dans l'alcool ou l'exorciser en s'injectant divers poisons.

    La Vérité est une sadique, elle dépose son baiser de la mort avec une tendresse maléfique. Elle nous étouffe dans ses étaux jusqu'à nous en faire perdre la vie. Elle a le pouvoir de faire retentir un silence strident.

    Mais ne croyez pas que c'est un monstre. Sa nature est sans doute la plus humaine qui existe. Et cette jeune fille le sait mieux que quiconque. Lentement elle se lève, marche en équilibre sur le bord. Des larmes coulent, séchées par le vent sec et froid. Elle prie pour retrouver ses ailes ; elle s'élance et tombe...tombe jusque dans les profondeurs de l'Enfer. On en aurait presque le vertige.

     

    © Little Shadow

    « "Clinique privée" de KonsalikEchec et mat »

  • Commentaires

    1
    Lundi 11 Septembre à 10:36

    Tu pourrais m'indiquer où trouver ton texte? Parce que là, j'ai beaucoup de mal à le lire. Je devrais peut-être changer de lunettes :)

      • Lundi 11 Septembre à 18:41

        J'ai changé la forme de l'article et y ai intégré le texte en question, car il n'est plus présent sur le blog en tant que tel.

    2
    Lundi 11 Septembre à 11:51

    Bonjour

    oui moi aussi je voudrais bien savoir ou est le texte caché ? eh eh eh

     

    ce qui manque dans les rubriques c'est RECHERCHER

    qui permet de chercher d’après un mot les articles correspondants

      • Lundi 11 Septembre à 19:00

        Bonjour,

        J'ai refait l'article et ai inséré le texte en question. Il n'est plus présent sur le blog, je le remets via cette publication.

        Je prends note pour la rubrique "Rechercher", ça peut toujours être utile. Merci du conseil :)

    3
    Mardi 12 Septembre à 11:05

    Tu as vraiment beaucoup de talent, Little Shadow! Ton texte est magnifique et terriblement poignant.

      • Mardi 12 Septembre à 21:50

        Merci beaucoup, ton commentaire me touche vraiment :)

    4
    Jeudi 12 Octobre à 15:52

    Félicitations ! :D

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :