• Te souviens-tu ?

    Te souviens-tu de ces feuilles mortes

    Qui tapissaient le seuil de ta porte,

    De ces oiseaux qui s’affairaient bon train

    Annonceurs de l’automne prochain ?

     

    Toi tu étais assis sous ce marronnier,

    Tu ne cessais de m’observer de loin,

    De toi je me suis alors rapprochée,

    Ton regard a pris un air coquin.

     

    Je ne savais pas quoi dire,

    Et tu ne cessais de me sourire,

    J’ai voulu sortir une phrase sans intérêt,

    Mais me suis contentée de m’asseoir à tes côtés.

     

    Te souviens-tu de ces fleurs naissantes

    N’attendant que d’être éclatantes ?

    Elles annonçaient fièrement le printemps

    Que nous attendions patiemment sur ce banc.

     

    Nous regardions l’horizon lointain

    Les yeux dans le vague, incertains.

    Puis je me suis tournée et t’ai regardé

    Pour que ton fin visage, je ne l’oublie jamais.

     

    Sans rien dire je t’ai pris la main,

    Et est-ce que tu te souviens

    De ce soleil qui nous éclairait ?

    C’est l’été qui revenait.

     

    LittleShadow (A mon premier amour)

    « Lettre à une amieLe choc d'une lame »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 15:32

    C'est chou :) (A part l'air coquin ça fait flippant lol ^^)  Et j'aime bien le style poétique que t'as employée. J'aime beaucoup :)

    2
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 16:38

    Merci beaucoup, contente que cette lecture te fut agréable :)

    (c'est vrai que sur le coup, ce regard aurait pu faire flipper ^^)

    3
    Lundi 15 Septembre 2014 à 14:17

    C'est trop beau *_*

    4
    Lundi 15 Septembre 2014 à 14:19

    Merci miss, ça fait plaisir :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :