• Sous le signe du plaisir

    C'est réellement une petite bulle,

    Dans l'intimité d'un crépuscule,

    Une bulle tendre et veloutée,

    Palpitante, crémeuse et sucrée.

     

    Poison mielleux qui s'insinue doucement,

    Qui grignote délicieusement les veines,

    Les faisant palpiter au rythme de tambours battants,

    Comme par magie se brisent toutes les chaînes.

     

    Un son sourd et dur émane de l'âme,

    Comme si se préparait un drame,

    Mais comment ne pas se délecter

    De cette pénétrante électricité.

     

    Une chose sauvage, furieusement sensuelle,

    Fièvre et délire envahissent les sens,

    Ces flots sereins montent vers le ciel,

    Inondant le corps d'une joyeuse transe.

     

    L'âme quitte tendrement le corps,

    Un sorcier aurait-il jeté un sort ?

    La tête tourne et décolle,

    Au diable le temps et le sol.

     

    Cette tourmente n'a qu'un seul but :

    Dompter un jeune tigre brut

    Et en faire un chaton ronronnant,

    Qui viendra se lover amoureusement.

     

    Autre scénario du chaton qui fait des lambeaux

    Avec ce coeur qui y a cru jusqu'au bout,

    La pelote des minutes s'est déroulée dans le faux,

    Déplaçant cette chaleur dans un igloo.

     

    Les pauvres plaies recousues dans la douleur,

    Seront offertes au prochain prédateur

    Qui plantera ses griffes d'airain

    Au creux de mes reins.

     

    LittleShadow

    « 13 jan 16 : pointe de mauvaiseté avec le sourire15 jan 16 : humeur déconnade »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 14 Janvier 2016 à 18:32

    Un poème qui vous tient et vous poignarde...

    Ensorcelant.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :