• Se poser pour mieux repartir

    Assise pensive sur ce banc,

    Je constate amèrement

    Combien la solitude m'entoure,

    Que je suis seule depuis ce jour.

     

    Je vois défiler des visages

    Qui se transforment en mirages,

    J'entends des rires

    Perdus dans les souvenirs.

     

    On se voit autour d'un verre,

    On enterre la saison d'hiver,

    On parle, on s'aime,

    Un semblant de vie de bohème.

     

    Je les regarde passer là,

    Sans m'attacher à qui que ce soit,

    Personne à qui vraiment se confier,

    Juste des mots, ici et là, échangés.

     

    Qu'ai-je fait de ma vie ?

    Je n'ai rien construit,

    J'ai fui mes amis,

    Je fuis l'amour à tout prix.

     

    J'erre de ville en ville,

    Sans jamais y laisser ma trace,

    En équilibre sur un fil,

    Ça passe ou je trépasse.

     

    J'aurais aimé avoir, comme eux, un objectif,

    Qui m'empêche de m'échouer sur un récif,

    Faire sortir cette rage en mode nécrose,

    Me prouver que je peux réaliser de belles choses.

     

    J'ai tellement foncé auparavant,

    Sans prendre une quelconque direction,

    Aujourd'hui je suis bras ballants,

    Subissant ma propre sanction.

     

    Parfois il est bon de se poser,

    Regarder où on en est ;

    Moi je ne suis nulle part,

    Est-il trop tard ?

     

    J'ai enfilé mon costume,

    De fil en aiguille, je me consume,

    Dans la valse de la vie je suis entrée,

    Sans jamais faire ce que j'aimais.

     

    Se reprendre en main,

    Voilà quel pourrait être mon destin,

    Comme dirait Apollinaire, sous les pétales,

    Il est temps de rallumer les étoiles.

     

    Little Shadow

    « Effluves du passé"Le monde d'Aïcha" d'Ugo Bertotti »

  • Commentaires

    1
    Mardi 28 Juin 2016 à 10:57

    Il n'est jamais trop tard pour se reprendre en main, mais il faut se laisser le temps de faire le deuil de certaines choses. Courage!

      • Mardi 28 Juin 2016 à 17:37

        Merci Eymèle, et merci d'être là :)

    2
    Lundi 4 Juillet 2016 à 14:05

    C'est super beau...

    Mais Eymèle a raison, la vie s'étend encore loin devant toi, il est toujours temps de changer de direction, de construire une maison, d'y abriter des amis, et de tous les jours, cultiver un jardin, construire des rêves et les laisser nous emporter...

    Il n'y pas de raison pour que tu n'y arrives pas ;)

      • Mercredi 6 Juillet 2016 à 18:14

        Merci :)

        Je verrai ce que la vie me réserve et comment je ferais tourner les choses, car après tout c'est nous les acteurs de notre vie...

      • Mercredi 6 Juillet 2016 à 19:12

        Je suis complètement d'accord...

    3
    Mardi 19 Juillet 2016 à 11:44

    Oh lala, il est super joli ce texte ! J'aime beaucoup.

      • Samedi 23 Juillet 2016 à 13:47

        Merci beaucoup, ça me fait plaisir que tu apprécies.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :