• Rester debout

    Quand la nuit me sert un sommeil agité,

    M'empêchant de dormir même claquée,

    Je cherche désespérément une sortie,

    Mais je ne vois rien, que nenni.

     

    Les rêves restent en mémoire,

    Mais ne serait-ce pas plutôt des cauchemars

    Qui me renvoient ma souffrance

    Pour que je lui trouve un sens ?

     

    Ouverts sont les cadenas de certaines chaînes,

    Mais celui qui verrouille mon cœur 

    N'a pas encore trouvé son libérateur,

    Mais qu'à cela ne tienne...

     

    On dit que le temps panse les blessures,

    Que nos prisons intérieures s'épurent...

    Pour l'instant tout n'est qu'éclipse,

    Un véritable jeu de caprices.

     

    Pour échapper à ce bourreau téméraire

    Qui décapite mon puzzle d'espérance,

    Je fais toujours acte de présence

    Et je reste debout, dernière attitude salutaire.

     

    © Little Shadow

    « Si ça vous dit...Quitter le train »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 25 Juin 2014 à 22:15

    Bouh c'est triste. Mais oui reste debout ! Tu l'as prouvé à la vie et à moi aussi que tu étais forte que tu pouvais y arriver. Je crois en toi. Continue de te battre !!

    (Gravité et raison différente mais je me suis retrouvé, l’impression de connaître ces nuits... ça m'a touché.)

    2
    Jeudi 26 Juin 2014 à 07:41

    Rires quand j'ai lu les 3 premiers mots (pourquoi exactement j'en sais rien ^^)

    Merci pour ton soutien et tes encouragements.

    (Flattée que tu aies été touchée, même si les circonstances ne sont guère joyeuses).

    3
    Jeudi 26 Juin 2014 à 10:24

    T'as peut être imaginé mon ton/voix derrière "Bouh c'est triste"

    Si toi aussi tu te mets à rire pour des trucs censé être "triste" où vas t-on ? :D

    De rien ;)

    4
    Jeudi 30 Novembre à 09:45

    Bonjour

    superbe écriture sur un état de tristesse et d'espoir a retrouver

    j'aime bien ce poème et je reste debout aussi, si la tempête souffle je tiens

      • Vendredi 8 Décembre à 21:06

        Merci beaucoup. Comme dans la fable de La Fontaine "le chêne et le roseau" : le roseau tient mais ne rompt pas"

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :