• Pensées du 2 août 17

    La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort, mais ce qui meurs en nous pendant que nous vivons.

     

    Tes rêves te demandent de risquer, de délaisser le confort, d'exister dans le monde, d'être différent, de déranger et de croire en toi.

     

    Quand une personne pleure sans motif, c'est parce qu'elle évacue toutes les fois où elle a voulu pleurer, mais qu'elle a souri.

     

    Faites vos projets en silence. La réussite se chargera du bruit.

     

    Il vaut mieux se retirer et laisser un bon souvenir que d'insister et de se transformer en quelque chose de pesant. On ne perd pas ce qu'on n'a jamais eu, on ne garde jamais ce qui n'est pas à nous et on ne peut pas s'accrocher à ce qui ne veut pas rester. Si on a le courage de dire "au revoir", la vie nous le rendra avec un nouveau "bonjour".

    « Ecriture à l'honneur"Insomnia" de Faithless (Calippo Remix) »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 3 Août à 10:35

    bonjour,

    j'aime bien la 4eme pensée des projets en silence

      • Jeudi 3 Août à 22:46

        Moi aussi, quand je l'ai lu, j'ai adoré.

    2
    Samedi 5 Août à 17:18

    Moi, j'aime bien la troisième, elle est tout à fait vraie.

      • Mercredi 23 Août à 19:26

        Oui je pense aussi qu'il y a du vrai. Parfois on ne peut plus faire semblant et tout lâche.

    3
    Jeudi 10 Août à 09:49

    Bonjour,

    bon weekend d'Assomption

    je disparais des blogs de demain a mercredi 16 aout 2017,

    retour a EKLA jeudi

    4
    Samedi 19 Août à 12:52

    Elles sont top, comme toujours !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :