• Pensées du 15 déc 16

    Il est des blessures de vie dont on ne se remet jamais complètement mais qui s'apprivoisent avec le temps. Savoir accepter ce que l'on ne peut pas changer nous aide à changer ce qui peut l'être. Chaque larme versée, chaque douleur ressentie nous apprend des choses sur la vie... et sur nous-mêmes.

     

    Les blessures de la vie peuvent nous verrouiller et nous écraser. Elles peuvent aussi nous rendre plus forts et plus ouverts aux autres. Nous n'avons pas choisi de les subir, mais nous sommes libres d'en faire des enclumes qui nous enfoncent ou des points d'appui qui nous élèvent. C'est l'un des grands mystères de l'âme humaine. (Frédéric Lenoir)

     

    La séparation et le divorce ne sont pas des tragédies. La tragédie c'est de mourir à petit feu dans un couple malheureux et sans amour.

     

    Les personnes les plus formidables sont celles qui ont connu l'échec, la souffrance, le combat intérieur, la perte, et qui ont su surmonter leur détresse... Ont une sensibilité, une compréhension de la vie qui les remplit de compassion, de douceur et d'amour. La bonté ne vient jamais de nulle part, pour comprendre des choses, il faut avoir vécu ces choses...

    « Espoir d'un matinPremières pensées de 2017 »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 16 Décembre 2016 à 10:06

    Elles sont magnifiques, ces citations! J'adhère complètement !

    2
    Lundi 26 Décembre 2016 à 22:47

    Je suis absolument d'accord avec Eymèle ! C'est formidable...

    3
    Jeudi 29 Décembre 2016 à 15:31

    La troisième citation me sied à merveille ! yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :