• Le cœur sur la main

    Le cœur sur la main

     

    Une scène devenue banale,

    Qu'on n'y prête plus attention,

    Sans domicile, sans maison,

    Aujourd'hui, encore normal ?

     

    Le monde vit à deux vitesses,

    Les laisser pour compte, on les délaisse,

    Ils font partie du paysage,

    Nos yeux les dévisagent.

     

    Car oui on se sent mal à l'aise,

    De passer devant eux à nos aises,

    De ne pas répondre à leur bonjour,

    De ne jamais faire de détours.

     

    Durs sont les préjugés,

    On se fait de fausses idées,

    Mais tant pis, allez hop, dans le même panier,

    De toutes façons, on ne va pas s'en inquiéter.

     

    Il existe cependant encore des bonnes âmes,

    Qui savent rallumer la flamme,

    Un petit geste qui paraît anodin,

    Mais qui apporte un sourire serein.

     

    © Little Shadow

     

    « Tattoo Art"New rules" de Dua Lipa »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 19 Juillet à 11:31

    dure réalité bien évoquée dans cette poésie

     

    2
    Jeudi 20 Juillet à 09:51

    Très beau poème! Tout ce qu'il évoque est tellement vrai ...... malheureusement!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :