• Funambule

    Funambule

    Je ne veux pas, je vous assure,

    Mais proche est le point de rupture ;

    Je suis au bord de l'abîme,

    Mes maux me déciment.

     

    Les mêmes pensées je ressasse,

    Sans arriver à trouver ma place.

    Je m'éloigne peu à peu de ce monde

    Et dans un no man's land je vagabonde.

     

    J'aimerais n'avoir jamais existée,

    Que le souvenir de ma naissance

    Ne soit plus une réalité,

    Seulement une apparence.

     

    Je sens que le poison m'appelle,

    Telle une inlassable ritournelle ;

    Mon corps réclame une dose

    Mais je ne veux plus de cette osmose.

     

    Je voudrais que mon esprit s'apaise,

    Pouvoir me libérer de ces chaînes,

    Que s'éteignent enfin ces braises

    Qui attisent ma haine et ma peine.

     

    Jouer au funambule sur le fil de la vie,

    Finit par avoir, un jour, un prix.

    Je verrai bien ce qui m'est réservé,

    Un drame répété ou un round gagné.

     

    © Little Shadow

    « Jusqu'à quand ?...Ton bonheur »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 10 Août 2014 à 21:12

    Un round gagné !!!! ^^

    2
    Lundi 11 Août 2014 à 07:33

    ;) ça en prend le chemin

    3
    Lundi 11 Août 2014 à 09:16

    J'espère bien :) et j'y crois bien aussi.

    4
    Jeudi 7 Septembre à 10:14

    Bonjour

    tiens le fil et continue,

    les poemes que je lis sont bien tristes mais parfois on a besoin d'expulser les maux par de tristes textes qui défoulent et on se sent le besoin d'ecrire son mal

      • Lundi 11 Septembre à 19:04

        Bonjour,

        C'est vrai que quasi l'intégralité de mes textes ne respire pas la joie. Mais l'écriture est un bon moyen de se défouler, même si on a l'impression de se répéter (et de saouler les gens ^^).

        Merci pour les encouragements :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :