• Colère du ciel

     

    Zébrures flamboyantes dans le ciel,

    Éblouissement surnaturel,

    Un semblant de Zeus et son trident,

    Une fin du monde approchant ?

     

    La colère des éléments,

    Fréquente de plus en plus souvent,

    Un signal d'alarme,

    Qui se perd dans son vacarme.

     

    On se réfugie ici et là,

    On se cloître,

    Nous sommes des petits riens,

    Infligeant un mal sans fin.

     

    La tempête fait rage,

    La pluie fouette au visage,

    Les nuages noirs se concentrent,

    Pour nous enfermer dans leur antre.

     

    En bord de mer, ça va ça vient,

    Le soleil reviendra demain,

    Amenant ses rayons de bonne humeur,

    Jusqu'au prochain épisode dévastateur.

     

    © Little Shadow

    (tout sur l'image : ICI)


    7 commentaires
  • Help

    Je suis hantée par un murmure,

    Qui résonne entre ces quatre murs,

    Un frisson passe en moi,

    Je suis piégée, je ne bouge pas.

     

    J'ai vu le visage de ma douleur,

    De ma réalité pleine de rancœur,

    Je suis torturée par le futur,

    L'aveuglement du clair-obscur.

     

    Je suis hantée par une vision,

    Le vide de l'horizon,

    Je ressens le fardeau de cette confusion,

    Toujours chercher à fuir... déraison.

     

    Je ne suis pas une victime,

    Je ne suis pas anormale,

    Sors-moi de cet abîme,

    Libère-moi avant le point final.

     

    © Little Shadow

    (tout sur l'image : ICI)


    2 commentaires
  • Tristesse au rivage

    Et les silences tombent,

    Comme la tranquillité dans une tornade,

    Mon âme torturée est une bombe,

    Implosion en cascade.

     

    Je sens mon coeur qui trépigne,

    Lever de rideau sur la scène,

    Pourquoi es-tu venue me faire un signe ?

    Je sens l'énergie se précipiter dans mes veines.

     

    Je suis là, au bord du rivage,

    Je me sens si seule,

    Avec un millier de visages,

    Sur la facticité des sentiments je dégueule.

     

    J'entends tes murmures m'appeler,

    Tu prononces mon nom, incertaine,

    Comment aurais-je pu te sauver,

    Quand je ne peux me sauver moi-même ?

     

    Prends ma main, sauve-moi,

    Explique... libère-moi,

    Que les eaux tumultueuses s'apaisent,

    Et laissent place aux rayons de braise.

     

    © Little Shadow

    (tout sur l'image : ICI)


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique