• Double face

    On croit connaître les gens,

    En réalité, il en est tout autrement,

    Deux visages à l'opposé,

    Avec lesquels il faut savoir jongler.

     

    Il y a d'un côté la face toute lisse,

    Avec laquelle il est facile d'être complice,

    Mais attention à la naïveté,

    Derrière ce qui brille peut se cacher la mauvaiseté.

     

    Au diable les mille et une vertus,

    Je t'aime moi non plus,

    C'est dans cette cour là qu'on joue,

    Au risque de tomber dans un trou.

     

    A qui peut-on vraiment se fier ?

    On pense avoir trouver le ou les bons,

    Jusqu'au retour de bâtons,

    Sacré pied de nez.

     

    On ne peut compter que sur soi-même,

    Triste constat sur un air de requiem,

    Être seul est notre pénitence,

    Savoir prendre la mesure de notre existence.

     

    Je lève les yeux au ciel,

    Qui me renvoie en pleine face

    Les éclats de ma solitude,

    Qui effritent ma plénitude ;

    De toute cette hypocrisie je suis lasse,

    Elle met un frein à ma nature rebelle.

     

    LittleShadow

    « Fin de l'ère dessinManipulés »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 21:23

    Tellement de vérité

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :